le 28 janvier 2024
  • Formation

Publié le 21 février 2023 Mis à jour le 14 février 2024

ÉNEPS : nos étudiants vous en parlent mieux que nous !

En choisissant un bac professionnel, l'objectif est généralement d'acquérir des compétences techniques pour une insertion rapide dans le monde professionnel. Cependant, il est possible qu'une vocation se révèle en cours de cursus, poussant certains bacheliers professionnels à envisager des études supérieures.

Si vous posez la question à nos étudiants qui ont suivi le parcours ÉNEPS, l'École nationale de l'enseignement professionnel supérieur, ils seront unanimes : ce dispositif mérite d’être connu ! Grâce à la mise en œuvre d’une pédagogie adaptée, les étudiants sont motivés à l’idée de poursuivre leurs études et de prouver qu’ils peuvent eux aussi réussir.

Anciens étudiants au sein du parcours ÉNEPS, Ouaffé, Séphora, Fatou, Manuel et Miguel ont tous choisi de poursuivre leurs études en licence ou master au sein de CY Transport. Ils témoignent aujourd’hui pour nous raconter leurs parcours et leur motivation. 
 
Ouaffé ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport
Ouaffé ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport

Ouaffé, 22 ans
La logistique dans les veines

Je poursuis aujourd’hui mes études en licence professionnelle Management de la chaîne logistique (MCL) à Argenteuil. En contrat d’apprentissage au Technicentre Paris Est Noisy-le-Sec du groupe SNCF, j’occupe le poste d’assistant gestionnaire logistique. C’est mon enseignant qui m’a mis en relation avec la SNCF afin que je puisse passer un entretien et décrocher le poste. Avant cela, j’avais déjà effectué mon DUT en apprentissage dans une entreprise spécialisée en électronique.

Comment avez-vous connu le dispositif ÉNEPS ?
En 2020, j’ai été diplômé d’un bac professionnel en logistique du lycée Camille Jenatzy à Paris. Je me rappelle qu’au lycée, nous avions reçu la visite d’enseignants de CY Cergy Paris Université pour nous faire découvrir la possibilité d’aller à l’université. Moi j’avais choisi de candidater à un BTS. Et même si j’ai toujours voulu faire de grandes études, il faut avouer que ce n’est pas vraiment dans la logique des choses d’aller à l’université après un bac professionnel. Finalement, j’ai voulu tenter ma chance car j’ai bien conscience que dans notre société, il est important de faire de grandes études, il faut des diplômes pour réussir sa vie professionnelle. Et j’ai été sélectionné !

Comment se passe votre parcours ?
Aujourd’hui, je suis heureux, mais je réalise tous les efforts qu’il a fallu fournir. D’autant plus, que nous étions en pleine crise covid. Il a été difficile de s’adapter au rythme de travail la première année. Mais lorsque nous avons intégré le reste des promotions en 2e année, la transition a été fluide car j’ai réussi à garder le rythme et à appliquer les méthodes de travail qu’on nous a apprises. Aujourd’hui, je suis très motivé pour poursuivre mes études en master Management logistique (ML), si possible au sein de CY Transport. Je m’imagine travailler comme Supply chain manager dans une grande entreprise, si possible dans le milieu du luxe. 

Quel conseil donner aux bacheliers professionnels ?
Intégrer le parcours ÉNEPS vous permet de bénéficier d’un accompagnement de proximité de la part des enseignants. Ils sont présents pour répondre à nos questions, et n’hésitent pas à nous remotiver quand nous faiblissons un peu. Ils ont raison. Car si c’est vraiment ce que vous voulez faire, sachez que tout est possible, il suffit de se donner les moyens, avec un peu de motivation et beaucoup de travail, vous y arriverez. La première année n’est pas facile mais il faut s’accrocher.
Sephora ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport
Sephora ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport

Séphora, 22 ans
Elle fait voyager les autres

Après l’obtention de mon DUT, j’ai préparé une licence professionnelle Transport de voyageurs et je suis aujourd’hui en 2e année de master Transports, territoires et environnement (TTE). J’ai choisi l’alternance et je travaille au sein du groupe SNCF à la direction Axe TGV Atlantique en tant qu’assistante information et prise en charge voyageurs.

Comment avez-vous connu le dispositif ÉNEPS ?
D’abord attirée par le tourisme, j’ai finalement choisi de me former en transport et j’ai obtenu mon bac professionnel Transport dans un lycée parisien en 2018. J’avais de très bons résultats et un de mes professeurs m’a parlé de l’ÉNEPS. A l’époque, d’après nos professeurs, les bacheliers professionnels poursuivent maximum 2 années après le bac ou bien s’insèrent tout de suite dans la vie professionnelle. J’avais envie d’autre chose, je voulais rentrer à la fac. D’autant plus que le secteur du transport est un milieu très masculin et l’idée d’être une femme évoluant dans ce milieu m’a plu et je voulais relever ce défi. 

Comment se passe votre parcours ?
Dès le début de la formation, nous avons fait preuve de solidarité et d’entraide entre étudiants et nos enseignants ont été très compréhensifs. Nous pouvions poser nos questions sans jugement et revenir sur les sujets plus complexes. Nous avons bénéficié d’un bon encadrement, ce qui a joué sur la motivation et la réussite de chacun. Lors du passage en 2e année, l’intégration n’a pas été évidente au début mais finalement, quand les autres étudiants ont réalisé que nous avions les mêmes compétences qu’eux, le dialogue s’est ouvert et nous avons réussi à travailler ensemble. 

Quel conseil donner aux bacheliers professionnels ?
Si vous voulez poursuivre vos études, faites-le, tout est possible ! La preuve, nous sommes plusieurs à l’avoir fait. Bien sûr, cela demande beaucoup de travail, mais il ne faut pas abandonner. Après ces efforts, c’est la garantie de pouvoir présenter un bon CV auprès des employeurs. Personnellement, mon parcours est une satisfaction personnelle, j’ai atteint la plupart de mes objectifs. Et j’aimerais ajouter que ce secteur, bien que très masculin, est un secteur dynamique, avec une bonne ambiance et beaucoup de bienveillance. Donc Mesdames, on vous attend !
 
Fatou ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport
Fatou ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport

Fatou, 22 ans
De l’humanitaire à l’international

Je suis aujourd’hui étudiante en 2e année de master Management logistique (ML) et je suis en apprentissage au sein de la société Certideal, un acteur des produits reconditionnés. Je suis assistante logistique dans l’équipe qui traite les retours et les litiges.

Comment avez-vous connu le dispositif ÉNEPS ?
Après mon bac professionnel Transport, je voulais continuer mes études, mais je ne savais pas si devais m’orienter vers un BTS ou un parcours universitaire. Finalement, après un entretien avec les enseignants de CY, cela m’a tout de suite plu et j’ai voulu accéder à des études plus poussées que le BTS. Je savais que j’avais le potentiel et j’ai voulu démontrer que j’étais capable, moi aussi. Finalement, je me suis rendue compte que toutes les filières, qu’elles soient générales, technologiques ou professionnelles, sont tout simplement complémentaires en termes de compétences.

Comment se passe votre parcours ?
Avant de commencer le parcours, on nous a bien expliqué que nous devions faire preuve d’implication, d’investissement et que ce ne serait pas facile. Effectivement, le premier semestre a été compliqué car nous avons dû revoir toutes les bases. Et même si les enseignants nous suivent et nous encadrent, la charge de travail ne ressemble pas à celle qu’on connaissait au lycée. Mais dès la 2e année, malgré une charge de travail intense, je me suis bien intégrée au reste de la promotion et comme j’étais bien organisée, tout s’est bien passé. Je savais que je réussirais. De mon point de vue, la logistique est le domaine le plus compétitif sur le marché. Cela demande des compétences comme une grande polyvalence, beaucoup de flexibilité. Une fois diplômée, j’aimerais profiter pour voyager et développer mes compétences linguistiques en anglais, espagnol et portugais. Professionnellement, je souhaiterais beaucoup m’investir dans la logistique humanitaire, c’est-à-dire l’acheminement des denrées alimentaires pour des associations au niveau international.

Quel conseil donner aux bacheliers professionnels ?
Lors de la première année, il y avait une bonne communication avec les enseignants qui nous accompagnaient, ils ont été réactifs et très présents, notamment pour nos rendez-vous de suivi. Cela a contribué à ma réussite. Même si cela a l’air compliqué, je conseille aux lycéens de considérer l’ÉNEPS comme une opportunité et une chance de prouver que même si nous venons de la filière professionnelle, nous avons les mêmes compétences que les autres étudiants. C’est vraiment une excellente expérience, très enrichissante, notamment grâce aux stages en entreprise et la possibilité de faire de l’alternance.
Manuel ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport
Manuel ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport

Manuel, 23 ans
La logistique comme expertise

Je prépare ma 2e année de master Management logistique (ML) en tant qu’assistant logistique en apprentissage au sein de l’entreprise de stockage Sitrans à Chartres.

Comment avez-vous connu le dispositif ÉNEPS ?
En 2018, j’ai obtenu mon bac professionnel Logistique et Transport dans un lycée de Chartres. J’ai connu le parcours ÉNEPS sur Parcoursup et après m’être renseigné, j’ai décidé de postuler. Lors de l’entretien d’admission, les enseignants m’ont bien fait comprendre que les places en ÉNEPS étaient très précieuses et qu’il faudrait fournir beaucoup d’efforts pour réussir. J’étais très heureux qu’on me donne cette chance.

Comment se passe votre parcours ?
De manière générale, pendant mes études, j’ai eu la chance d’évoluer aux côtés d’enseignants très engageants et bienveillants. Nous n’avons pas eu que des cours théoriques, nous avons eu également beaucoup d’échanges moins formels, très constructifs et très inspirants. Cet accompagnement de la part des enseignants et des secrétaires pédagogiques a été très motivant. Aujourd’hui, je suis en master et je suis très motivé à l’idée de continuer mes études, au-delà du master. Je sais que CY Transport accompagne ses étudiants jusqu’au doctorat et je dois avouer que c’est très tentant. À terme, je souhaiterais pouvoir partager ce que je sais de la logistique en devenant moi-même enseignant en lycée. Ce serait un aboutissement. 

Quel conseil donner aux bacheliers professionnels ?
Pour moi, l’ÉNEPS a été une chance. Dans la vie, il faut savoir saisir les chances et les opportunités qui s’offrent à nous. En fournissant les efforts demandés, on finit par réussir et plus on avance, plus on a envie d’aller vite et loin.
Miguel ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport
Miguel ÉNEPS CY Cergy Paris Université CY Transport

Miguel, 23 ans
De la Colombie à Argenteuil

Je suis étudiant en licence Management de la chaîne logistique (MCL) en alternance dans la société Biospringer, leader mondial des ingrédients de levure naturelle. J’occupe le poste d’assistant échantillothèque et je suis notamment en charge de la gestion des stocks des échantillons de levure.

Comment avez-vous connu le dispositif ÉNEPS ?
Je suis originaire de Colombie et je suis arrivé en France à 17 ans. J’ai intégré une classe accueil dans un lycée francilien, pour apprendre le français. Nous avons reçu la visite des enseignants de CY qui nous ont présenté le parcours ÉNEPS du BUT Management de la logistique et des transports (MLT). J’ai donc postulé en 2020, après avoir obtenu mon bac professionnel Logistique et transport. C’était pour moi une chance de pouvoir aller à l’université. 

Comment se passe votre parcours ?
Lors de la première année en ÉNEPS, les choses ont été difficiles, car même si j’avais de bons résultats, je n’avais pas encore le bon rythme de travail. J’ai donc dû m’investir, être plus rigoureux. Les équipes pédagogiques m’ont accompagné et m’ont aidé à m’organiser et à progresser. La suite du parcours s’est bien passée et notre groupe s’est bien intégré au reste de la promotion. Aujourd’hui, j’envisage plusieurs pistes pour mon avenir professionnel, de nouvelles perspectives se sont ouvertes à moi, et je suis content d’avoir ce choix.

Quel conseil donner aux bacheliers professionnels ?
Le BUT MLT et son parcours ÉNEPS sont une très bonne formation. Les enseignants sont très aidants et prennent le temps de nous transmettre leurs connaissances. Le fait d’être en petit groupe est plus facile, je conseille vraiment de tenter l’aventure, c’est très formateur. Il suffit juste de faire preuve de motivation et d’organisation.